Définition du management
Contactez nous  Plan du site 



Bonjour, nous sommes le
   Accueil > Théories du management > Définition du Management >

Page mise à jour le:      16 février, 2008

 

DEFINITION DU MANAGEMENT

Définir le Management n'est pas chose aisée. La plupart des auteurs en management ont donné leur définition. Le mot « management » est devenu très à la mode depuis une vingtaine d'année et il est associé à de très nombreux substantifs : tout se « manage »... Il est cependant possible de déterminer les constantes de cette notion.

 

 
 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                Envoyer à un ami

Imprimer cette page

 

Introduction

Le mot « management » est très employé dans les entreprises et recouvre plusieurs significations.

Une première utilisation qu'il faut vite réprouver suivant le conseil de la norme ISO 9000 V2000 ( §3.2.6) : « En français, il ne convient pas d'utiliser le terme « management » pour désigner des personnes, c'est-à-dire « personne ou groupe de personnes ayant les responsabilités et les pouvoirs nécessaires pour la conduite et la maîtrise d'un organisme ». Il est préférable d'utiliser l'expression « l'encadrement doit. » ou « la direction doit. » plutôt que l'expression « le management doit. » ». Et c'est moins pédant.

Il y a un effet de mode qui consiste à associer ce mot à tous les substantifs utilisés dans les entreprises pour faire « moderne ». Tout se « manage ». On parle de « management de la qualité », « management par la Qualité Totale  », « management des processus », « management des risques », « management de projet », « management des hommes », « management stratégique », « management de l'environnement », etc. J'ai même découvert récemment le « management de l'espace de travail » (sic !).
C'est plus « tendance » si on l'emploie en anglais : « TQM : Total Quality Management », « BPM : Business Processus Management »,.
Le top du top est de l'associer au mot « système » : « système de management de la qualité », « système de management des risques », « système de management intégré », etc.

Au-delà de cette mode, le mot « management » est la plupart du temps synonyme de « gestion » ou de « direction », mais il recouvre également d'autres concepts.

Origine

Comme beaucoup de termes anglais, ce mot vient du vieux français. Le « ménagement » était jusqu'au 18ème siècle la responsabilité de quelque chose dont on n'était pas propriétaire.

Composantes du « management »

Pour approcher la définition du mot « management », il est plus aisé d'examiner les tâches du « manager ». Un manager est une personne qui a une responsabilité hiérarchique au sein de l'entreprise. En fonction du niveau auquel il se situe, le manager devra :
•  Fixer la stratégie de l'entreprise
•  Organiser l'atelier, le service et répartir le travail entre les employés
•  Planifier le travail
•  Gérer son budget
•  Rapporter au niveau supérieur
•  Avoir des relations avec les clients
•  Négocier avec les fournisseurs
•  Assurer la sécurité de son personnel
•  Fixer les objectifs de son service et de ses collaborateurs en fonction de la stratégie de l'entreprise
•  Assurer les relations avec les administrations, les pouvoirs publiques, les associations, etc.
•  Motiver son personnel
•  Embaucher et licencier
•  Assurer la qualité au sein de son atelier ou service
•  Présider les CE, DP, CHSCT
•  Assurer le développement et la pérennité de son atelier, usine, service par l'innovation et la Recherche & Développement

Quelques définitions

Examinons les définitions données par quelques auteurs en management.

Taylor définit le « scientific management » qui est la conduite scientifique des ateliers.

Fayol définit la fonction administrative au début du 20 ème siècle : prévoir, organiser, commander, coordonner, contrôler.

Berle et Means reprennent les fonctions précédentes et les attribuent au dirigeant qui ne possède pas l'entreprise.

Peter Drucker : «  Activité visant à obtenir des hommes un résultat collectif en leur donnant un but commun, des valeurs communes, une organisation convenable et la formation nécessaire pour qu'ils soient performants et puissent s'adapter au changement  ».

Dayant  : « Le management rassemble tous les concepts , techniques , outils , recettes ou expériences qui permettent de gérer au quotidien le fonctionnement effectif d'une organisation  ».

Petit Larousse  : « Ensemble des techniques de direction, d'organisation et de gestion de l'entreprise ».

Wikipédia  : « Le management est la gestion d'un groupe pour la réalisation d'un objectif  »

Norme ISO 9000 - V 2000  : « Activités coordonnées pour orienter et contrôler un organisme »

Crener et Monteil  : « A partir d'une connaissance rigoureuse des faits économiques, sociaux, humains et des opportunités offertes par l'environnement, le management est une façon de diriger et de gérer rationnellement une organisation , d'organiser les activités , de fixer les buts et les objectifs, de bâtir des stratégies [.] en utilisant au mieux les hommes , les ressources matérielles, les machines , la technologie , dans le but d'accroître la rentabilité et l' efficacité de l' entreprise  »

Thiétart (Le management - Que sais-je ?) : « Le management, action ou art ou manière de conduire une organisation, de la diriger, de planifier son développement, de la contrôler, s'applique à tous les domaines d'activités de l'entreprise ».

En tête de la traduction française de l'ouvrage de Peter Drucker « The Practice of Management » ( La Pratique de la Direction des Entreprises » - Bibliothèque du management - 1969), la « Note du traducteur » est intéressante pour le sujet qui nous intéresse :
« Le mot anglo-américain « MANAGEMENT » est si riche de sens et d'applications qu'il n'existe pas en français de mot unique pour le traduire. « Management » désigne tout ce qui est nécessaire pour mener à bien une affaire quelle soit, petite ou grande, indépendante ou non. Il englobe donc toutes les fonctions de direction : l'administration au sens de Fayol, l'organisation, le fonctionnement, les prévisions, etc. [.]
De même , le terme « manager » a une signification très étendue [.] Il s'applique à des catégories de personnel très diverses. C'est en somme, un « chef » qui est à la tête d'une ou de plusieurs équipes comprenant un nombre variable de personnes : directeur général et contremaître sont les échelons extrêmes de « manager ». »

Synthèse

Vous retiendrez l'une ou l'autre de ces définitions, celle de la norme ISO 9000, très synthétique mais un peu « sèche », ou celle de Drucker ou encore celle de Crener et Monteil qui sont plus détaillées.
Pour ma part, je note qu'à partir des tâches du manager et de ces quelques définitions, il ressort 3 axes fondamentaux :

•  La définition de la raison d'être, des buts et des objectifs de l'entreprise (ou de l'organisme, si on veut suivre la norme ISO 9000). Ce sera l'objet de la stratégie. La stratégie générale de l'entreprise est définie par la direction générale. Mais chaque autre échelon de manager aura à définir la stratégie de son usine, atelier, service en fonction de la stratégie de l'entreprise.

•  La gestion des opérations à l'intérieur de l'entreprise afin d'atteindre les objectifs définis. Cette gestion comprend l'organisation, la planification, l'attribution des ressources (matières, hommes, matériels, etc.), la qualité des produits, la sécurité du personnel, le respect de l'environnement, le suivi des résultats, etc.

•  Les relations humaines à l'intérieur de l'entreprise qui présentent une importance particulière et se retrouvent partout dans le fonctionnement de l'entreprise.

Le Management : une science ou un art ?

Le Petit Larousse défini le mot « science » : « Ensemble cohérent de connaissances relatives à certaines catégories de faits, d'objets ou de phénomènes obéissant à des lois et vérifiées par les méthodes expérimentales ».
Dans la mesure où le management a un objet sur lequel il s'applique (l'entreprise) et qu'il existe des lois reproductibles, le management peut être considéré comme une science.
C'est également une technique (« ensemble des procédés et des méthodes d'un art, d'un métier, d'une industrie » Petit Larousse), dans la mesure où le « management » n'est pas seulement un savoir, mais également une pratique, un savoir-faire.
En fait, le « management » regroupe un ensemble cohérent d'autres sciences et techniques (psychologie, économie, sociologie, gestion, ergonomie, statistiques, informatique, stratégie, qualité, sécurité, etc.), pour mettre à la disposition du manager les outils nécessaires à son activité.
Toujours dans ce même Petit Larousse, le mot « Art » est définit de la manière suivante : « Aptitude, habileté à faire quelque chose ».
Pour « manager », il ne suffit pas de copier des recettes ou de méthodes apprises dans des livres, mais il faut les appliquer avec pertinence et finesse.
Le manager utilise tout son art pour combiner les sciences et techniques du « management » afin de mettre en oeuvre une solution plus ou moins « élégante », mais efficace. Sachant que contrairement à ce que préconisait Taylor, il n'y a pas LA solution (« The one best way »), mais plusieurs solutions possibles sans qu'il n'y en ait une meilleure qu'une autre. C'est pour cela que le management peut être considéré comme un art.
En conclusion, le manager devra s'appuyer sur toutes les composantes de la science du management pour déployer son art afin d'atteindre les buts de l'entreprise.

Système de management

Dans les normes ISO 9000, nous sommes passés de la Gestion et de l'Assurance de la Qualité (1986) au Management de la Qualité (1994) pour aboutir au Système de Management de la Qualité (2000).
En 1994, dans le cadre du Management de la Qualité , il fallait mettre en ouvre un Système Qualité.
Le Management de la Qualité était définit comme « l'ensemble des activités de la fonction générale de management qui déterminent la politique qualité, les objectifs et les responsabilités et les mettent en ouvre. ».
Le Système Qualité était « l'ensemble de l'organisation, des procédures et des moyens nécessaires pour mettre en ouvre le management de la qualité ».

De même que le Management de la Qualité était une partie du management de l'entreprise orientée sur la qualité, le Système Qualité était une partie du « Système Entreprise », constitué des éléments permettant la maîtrise de la qualité.

Autant les notions de management et de système m'ont parues claires, autant, j'ai eu de la difficulté à comprendre l'association «  Système de Management ».
Si on suit les définitions de ces deux mots données par la norme ISO 9000-1 V2000, on arrive à la définition suivante : « ensemble d'éléments corrélés ou interactifs (système) permettant d'établir une politique et des objectifs et d'atteindre ces objectifs (management) ». Autrement dit, c'est un système permettant de manager le système entreprise.
Ce n'est plus une partie du système entreprise, mais c'est un autre système au-dessus et qui pilote le système entreprise. Il lui est donc supérieur.
Faut-il passer du temps et de l'énergie à mettre en ouvre un système de management (en se limitant à la qualité uniquement si on veut se limiter à la norme ISO 9000), plutôt que de manager directement un système afin de le rendre plus performant ?
Je suis d'autant plus étonné que la version 2000 de l'ISO 9000 s'intéresse plus aux résultats qu'aux moyens mis en ouvre.
Mais peut-être que finalement, cette association est un coup « marketing » de consultants en quête de nouveautés et qu'il faut toujours interpréter Système de Management de la Qualité comme Système Qualité. Quand on examine attentivement cette version 2000 de la norme ISO 9000, il semble bien que ce soit le cas.
En tous cas, je n'ai pas trouvé d'explication satisfaisante dans la littérature spécialisée.
Il est quand même dommage que cette nouvelle version qui présente de nombreux avantages par ailleurs, soit établie sur une ambiguïté. Avec comme risque pour les entreprises n'ayant pas bien assimilé cette norme la création d'une « usine à gaz », parfaite, mais sans aucune valeur ajoutée pour l'entreprise.

Ce qu'il faut retenir

La définition du management a 3 axes fondamentaux :
- la définition de la raison d'être, des buts et des objectifs de l'organisme ;
- la gestion des opérations à l'intérieur de l'organisme afin d'atteindre les objectifs définis 
- les relations humaines à l'intérieur de l'entreprise.
Le management est à la fois une science et un art. Le manager devra s'appuyer sur toutes les composantes de la science du management pour déployer tout son art afin d'atteindre les buts de l'organisme.


Pour aller plus loin

Livres :

•  Le management - Que sais-je ?
•  ISO 9000 V 2000

Internet :

•  Wikipedia : comme il arrive parfois, l'article de Wikipedia sur le management est inintéressant.

 

 

Plan du site Envoyer à un ami Imprimer cette page Newsletter Contactez nous Haut de la page